Thierry Dallard, un spécialiste des PPP à la tête de la SGP

Consulter la version online

Les exclusivités de Mobilettre

Thierry Dallard, un spécialiste des PPP à la tête de la SGP

Moins de trois mois après avoir décidé de changer de président du directoire de la Société du Grand Paris, le gouvernement et le président de la République ont choisi: c’est Thierry Dallard qui remplacera dans quelques semaines Philippe Yvin, si les commissions parlementaires compétentes ne s’y opposent pas. Un ingénieur au parcours mixte public et privé, qui devra s’atteler à une tâche ô combien difficile, voire impossible: tenir les délais fixés par le Premier ministre et éviter un nouveau dérapage des coûts.

Né en 1966, Thierry Dallard est normalien (Physique, mécanique des fluides), ingénieur des Ponts (il préside d’ailleurs l’Union des ingénieurs du corps des Ponts). Après un passage chez Vinci (directeur du développement des Autoroutes du Sud de la France), il est chargé à la direction générale des Routes de la mise en œuvre de la décentralisation et de la réforme des DDE. En 2007 il rejoint le groupe Meridiam comme directeur pour la France, notamment en charge des projets de développement de PPP. C’est à ce titre qu’il devient parallèlement en 2012 président d’OcVia, titulaire du contrat de partenariat du contournement ferroviaire de Nîmes-Montpellier. OcVia est un partenaire privé regroupant des industriels comme Bouygues Construction, Colas, Alstom et Spie Batignolles et des investisseurs financiers qui sont Meridiam Infrastructure et Fidepp (Fonds d’investissement et de développement des PPP), derrière qui on retrouve Banque populaire et Caisse d’Epargne. Thierry Dallard est également président de la Société de la rocade nord de Marseille et de Vélopolis, en chargé du vélodrome national de Saint Quentin en Yvelines, infrastructure des JO de 2024.


Suivre Mobilettre : Twitter   Facebook   

www.mobilettre.com

Les Editions de l’Equerre,
13 bis, rue de l’Equerre,
75019 Paris

mobilettre

Se désinscrire